Site officiel - mairie-batzsurmer.fr
En un clic
Infos pratiques

Mairie de Batz-sur-Mer

Maire : Adeline L'HONEN
34 rue Jean XXIII
44 740 Batz-sur-Mer
Tél. 02 40 23 92 25
Fax. 02 40 23 77 44
Email : Cliquez ici pour nous contacter
Horaires d'ouverture :
Du lundi au vendredi : de 8h45 à 12h et de 13h45 à 17h
Le samedi : de 9h à 12h
Bulletin municipal N°26 Hiver 2013

Patrimoine religieux

L’église Saint-Guénolé

De pur style gothique breton, elle fut construite au 15ème siècle. Elle a depuis subi diverses transformations et est classée aux Monuments Historiques. L’intérieur offre de véritables œuvres d’art, dont la célèbre statue de Notre Dame du Précieux Sang trônant dans la Chapelle du Rosaire, ou encore les vitraux relatant les faits marquants de l’histoire religieuse de notre ville. Vous pourrez également y admirer un orgue doté d’un buffet datant du 17ème siècle. Il est le plus ancien de la région, reconnu pour l’élégance de ses formes et l’harmonie de ses proportions, il est aussi très apprécié par les organistes (voir le document PDF en bas de page).

Visite de l'Eglise Saint-Guénolé avec les guides de la SPREV en juillet et août : du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 et de 14h45 à 17h45 / le dimanche de 14h45 à 17h45.

 La Tour de l’église Saint-Guénolé

S’élevant à 70 mètres au-dessus de la mer, elle est le point le plus haut de la presqu’île guérandaise. Cette tour en granit du pays compte trois étages surmontés d’une terrasse et d’une tourelle octogonale coiffée d’un dôme. La lanterne se compose de huit piliers, d’une calotte sphérique et d’une boule noire terminée par une croix et une girouette. La terrasse à balustres ceinturant la tour est accessible aux visiteurs par un escalier intérieur à vis de 184 marches.

  • Horaires d’ouverture (2011) : Avril, mai, juin, septembre : 9h30-12h30 et 14h-18h30 / Juillet et août : 9h30-13h et 14h-18h30 / Billetterie face à la tour - Vente des billets jusqu’à 18h / En cas d'intempéries, la tour sera fermée.
  • Tarifs (2011) : 1.80 € par adulte /0.80 € par enfant.

 La Chapelle Notre Dame du Mûrier

Véritable bijou gothique de la dernière époque ogivale, la chapelle Notre Dame du Mûrier a connu un passé mouvementé. Bâtie sur les ruines d’une chapelle du XVème siècle dédiée à la Vierge, elle fût réédifiée en 1496 par les paludiers à la suite d’une épidémie de peste. Sa construction s’acheva en 1496, avant qu’une terrible tempête n’endommage gravement les toitures au début du XIXème siècle. Ne pouvant faire face aux frais, il fût décidé d’utiliser le restant de toiture pour réparer celle de l’église Saint-Guénolé également endommagée. Peu à peu, la chapelle fût pillée et les pierres disparurent. Ses ruines sont aujourd’hui protégées et témoignent de la foi des habitants de Batz.

 La Chapelle Saint-Marc de Kervalet

Construite au XVème siècle sur un rocher émergeant des marais, la chapelle Saint-Marc est située au centre du village de Kervalet, typique et caractéristique de l’habitat paludier. On y retrouve les principales caractéristiques du XVème breton : voûte en nef renversée, poutre de gloire portant le crucifix, chevet plat contrebuté par des contreforts surmontés de gargouilles. Sur la façade méridionale, on découvre une belle porte gothique dont les voussures portent en leur sommet une Vierge à l'Enfant. À proximité, une vieille croix rustique a été dressée en 1925, au-dessus de laquelle on peut voir un cadran solaire schiste de 1691. En 1790, l'édification du clocher a peut-être été l'occasion d'un raccourcissement  de la nef qui a nui à son caractère et à son harmonie. L'intérieur a retrouvé en 1992 ses murs blancs qui mettent mieux en valeur retable, statues et tableaux. Sur l'autel de marbre noir et blanc, deux reliquaires contenant les reliques des Saint-Prime, Saint-Grat, Saint-Verecoud et Saint-Laudat, envoyées de Rome et exposés pour la première fois le jour de la Saint-Marc 1758. Sur le côté, ont été posées, dans les années 30, les statues des trois évangélistes qui avaient été « placées» chez des habitants du village à la fin du siècle dernier. Seul le quatrième, Saint-Jean, n'a jamais été retrouvé. Chaque année, ce petit joyau ouvre ses portes au public et accueille une exposition d’art sacré (juillet et août) et une exposition d’art sacré (septembre).

 Les Croix et Calvaires

Le patrimoine religieux du Bourg de Batz ne peut être évoqué sans citer les nombreux croix ou calvaires disséminés dans le bourg et ses villages. Signe chrétien ou sentinelle bienveillante, vous les découvrirez au fil de vos promenades.